A voice of our common madness

Une femme.
Au seuil d'un univers dominé par les apparences, elle hésite, mais cède à la tentation et plonge.
Dans un tourbillon de superficialité incontrôlée, d'assurance avide et de vulnérabilité cachée. Elle est en quête de ce qui se trouve derrière la fiction de soi.
A voice of our common madness se veut une réponse au constat que les images semblent prendre le pas sur notre vie quotidienne. D'une certaine manière, c'est l'image et sa force qui cautionne l'existence de ce qu'elle représente, et non l'inverse. Lorsque le lien entre l'imagerie potentiellement factice et l'existence qu'on aimerait croire authentique se brouille, comment se construire une identité et un sentiment d'appartenance sincères ?
Ce questionnement prend la forme d'un jeu où danse, acrobatie et théâtre expriment une joyeuse ironie.
Cette performance est tout public.
Elle convient aux espaces destinés aux spectacles de danse, de théâtre et de cirque.


 

Chorégraphie et Performance : Jolanda Löllmann

Création et adaptation musicales : Francois-Xavier Loucheur

Musique originale : Colleen, Iren Lovsaz

Regard extérieur : Ana Mondini  

Durée : 30 minutes

Création 2014

Avec le soutien de : AdaStudio Berlin, Theaterhausmitte Berlin et Tanzfabrik Berlin.

© all rights by DÍRTZTHEATRE